Dettes et préstations

Aller en bas

Dettes et préstations

Message  Invité le Sam 12 Mar - 22:43

Les dettes et les prestations

Il existe plusieurs sortes de monnaies dans le monde des caïnites :
L’argent, le sang, les influences, mais la plus utilisée reste la dette d’honneur. Lorsque vous rendez un service à un congénère vous pouvez lui faire signer une dette. Grâce à cette dette il vous sera redevable à son tour d’un service (qu’il ne souhaitera pas forcement vous rendre).

Qu’est ce qu’une dette et une faveur ?

Les vampires sont des créatures sociales. Malgré leur immortalité ils sont obligés de rechercher la compagnie des autres afin d’atteindre leurs propres objectifs. Dans cette société il est impossible d’évoluer sans demander des services aux gens plus puissants et à en rendre aux plus faibles. Tout ce système repose sur les faveurs. Quand un vampire demande une faveur à quelqu’un il doit s’endetter auprès de celui-ci (il s’agit toujours d’une personne physique !!! la dette de clan n’existe pas !!!). Plus la faveur accordée est importante et plus la dette l’est également. Le créancier (celui qui rend le service) peut choisir ou pas de faire valider la dette par une harpie. Cela lui permet de s’assurer que la dette sera effectivement remboursée (sans révéler pour autant à la harpie la nature du service rendu). Tout ce réseau de dettes et de faveurs est soigneusement entretenu par la Camarilla et plus particulièrement par les Anciens qui l’utilisent au maximum de ses possibilités.

Attention !! : Lorsqu’un vampire rend un service à quelqu’un sans qu’aucune faveur n’est été au préalable demandé, alors ce service rendu ne constituera pas un motif pour récupérer une dette. C’est particulièrement le cas lorsque le service rendu est d’ordre politique.

Par exemple, si Bobby soutient Rambo politiquement alors que ce dernier ne lui avait rien demandé, Bobby n'est pas en mesure de réclamer quelque dette que ce soit. En revanche, Rambo aurait très bien pu demander à Bobby de le soutenir en échange d'une dette.

Toutefois, le processus à tendance à s'inverser dès lors que l'intégrité physique, et donc la survie même, physique ou sociale, du vampire qui rend le service est en cause. En cas de litige, c'est aux harpies d'apprécier, de trancher et de décider.

Par exemple, un vampire qui ira protéger quelqu'un pour l'empêcher d'entrer en torpeur ou d'être détruit lors d'une confrontation, ou qui plaidera en sa faveur lors d'un procès en ayant réussit de lui éviter une chasse au sang sera en droit de lui réclamer une dette en échange du service rendu.

Les différents types de dettes

Il existe cinq niveaux de dettes, et chacun regroupe un certain type de services rendus (maintenant rien empêche un vampire de demander plus selon les circonstances mais le principal critère doit rester le risque que prend le vampire à fournir un tel service et enfin le temps et l’effort que cela lui prend )

Dette triviale : Elle représente le genre de services rendu qui ne demande aucun effort ni aucun risque. Ce genre de dette est si insignifiant qu’elle n’est en général jamais transmise aux harpies.

•Soutenir politiquement ou socialement quelqu’un sans que cela ne vous nuise
•Faire une action d’influence de Niv 1 ou 2 pour le compte de quelqu’un d’autre
•Utiliser une discipline, un de vos talents pour aider quelqu’un d’autre.

Dette mineure : Ce niveau de dette implique un effort réel ou une gêne pour celui qui l’accorde. Voici quelques exemples :

•Aider quelqu’un à traverser un territoire hostile
•Se compromettre pour le compte de quelqu’un d’autre
•Révéler des informations importantes (mais pas des secrets de clan)
•Faire une action d’influence de Niv 3 ou 4 pour le compte de quelqu’un d’autre
•Prêter temporairement un trait de statut lors d'une cession
•soutenir quelqu'un politiquement ou socialement en se mettant en porte à faux
•Enseigner un pouvoir Niv 3 ou 4 (Disciplines, rituels et compétences) à un membre de son clan
•Enseigner un pouvoir Niv 1 ou 2 (Disciplines cardinales et compétences) à un membre d’un autre clan.

Dette majeure : Ces dettes sont réellement importantes, demandant à la fois beaucoup de temps et d’effort de la part de celui qui la donne et cela peut même le mettre en danger.

•Fournir un havre à autrui
•Se compromettre pour le compte de quelqu’un d’autre
•Faire une action d’influence de Niv 5 ou plus pour le compte de quelqu’un d’autre
•Se mettre aux services de son créancier pendant un laps de temps défini par les parties (mais sans aller jusqu’à risquer sa vie ou la torpeur)
•Soutenir politiquement ou socialement de façon très significative quelqu'un, contre d'importantes autorités (en général sénéchal, prince)
•Dépenser de façon permanente des traits de statut
•Enseigner un pouvoir Niv 5 (Disciplines, rituels et compétences) à un membre de son clan
•Enseigner un pouvoir Niv 3 ou 4 (Disciplines cardinales et compétences) à un membre d’un autre clan

Dette de sang : Une telle dette s’obtient lorsque le donneur se met dans une situation potentiellement très dangereuse pour aider quelqu’un. Le donneur est prêt à verser le sang pour aider l’autre d’où le nom de cette dette.

•Se mettre aux service de son créancier pendant un laps de temps défini par les parties (pouvant aller jusqu’à verser le sang ou risquer la torpeur)
•Prendre la place de son créancier lors d'un duel à mort où l'adversaire est réputé moins dangereux que soi
•Prendre position politiquement ou socialement en mettant réellement sa non vie en jeu, contre les plus hautes autorités de la Camarilla (Prince, Archontes, Justicar).
•Enseigner un pouvoir supérieur à 5 (Disciplines, rituels et compétences) à un membre de son clan.
•Enseigner un pouvoir Niv 5 (Disciplines cardinales et compétences) à un membre d’un autre clan
•Enseigner un pouvoir d’une Disciplines exotique ou un rituel à un membre d’un autre clan.

Dette de vie : La dette la plus coûteuse, le donneur a risqué son existence immortelle pour que le receveur puisse vivre. Une telle dette accorde presque le droit de vie et de mort sur celui qui a été aidé puisque son existence n’a tenu qu’à l’action du donneur.

•Prendre la place de son créancier lors d'un duel à mort où l'adversaire est réputé plus dangereux que soi
•Sauver la vie d'un caïnite en risquant la sienne

Utilisation d’une dette

Pour obtenir un service il suffit de le signaler au vampire endetté (aussi appelé débiteur) tout en lui rappelant l’existence et l’importance de sa dette. Si le service demandé est du niveau de la dette (un service mineur pour une dette mineure par exemple) alors en accordant celle-là le débiteur paye entièrement sa dette. Si le service demandé est strictement inférieur d’un niveau (un service mineur pour une dette majeure) alors en accordant le service le débiteur transforme sa dette, elle descend d’un niveau (la dette majeure devient mineure). Si le service demandé est de plus d’un niveau inférieur (un service mineur pour une dette de sang par exemple) alors le fait d’effectuer le service ne fera pas évoluer la dette, le service demandé étant trop peu important en regard de l’importance de la dette. Un débiteur ne devrait pas prendre le risque d’ignorer ses dettes s’il ne veut pas s’attirer l’ire des Harpies…et surtout des Anciens…

Rembourser ses dettes

Le premier moyen de rembourser sa dette consiste à rendre au créancier un service équivalent au niveau de la dette contractée, ou bien encore que ce même créancier contracte auprès de son débiteur une dette de même importance. Une dette peut également être annulée en la présentant publiquement devant les Harpies ou le Marquis et uniquement si cette dette est d’un niveau trop élevé par rapport au service qui a été fourni ; cela revient à dénoncer le caractère trompeur du créancier et à étaler l’affaire au grand jour. Si la dette était injustement élevée alors les Harpies ou le Marquis peuvent l’annuler et même humilier publiquement le créancier. Le dernier moyen de se débarrasser d’une dette est bien évidemment si le créancier vient à disparaître…

Mauvais payeurs et mauvaise foi

Parfois un débiteur refusera d’effectuer un service qu’exige son créancier. Ce dernier peut alors porter l’affaire publiquement devant les Harpies. Cette révélation humiliera d’abord le débiteur, les Harpies décideront ensuite d’une sanction (mais si la dette n’a pas été validée et signée par une harpie, les harpies n’examineront sans doute même pas la question…). De plus les autres créanciers du vampire malhonnête risquent de venir le voir afin de s’assurer que leurs dettes à eux seront honorées. Bien souvent le mauvais débiteur a tendance à disparaître de façon mystérieuse et la Camarilla n’enquête jamais bien profondément sur cet acte de justice poétique. Un débiteur pourrait être tenté de se débarrasser du créancier ; ce n’est pas une bonne idée car les dettes sont bien souvent transmises au sire de la victime. De plus, les principaux bénéficiaires des dettes, les Anciens, voient d’un très mauvais oeil ce genre de pratique (c’est un véritable crime contre les institutions de la Camarilla). La pérennité (et la sûreté) du système des dettes ne doit être mis à mal.

Echange de dettes et de bons procédés

Le système des dettes et des services est un univers complexe et les dettes peuvent être échangées entre les vampires. Ainsi plutôt que de contracter une dette auprès de quelqu’un il est possible de transférer à cette personne (si elle l’accepte) une dette de niveau supérieur ou égal et d’un vampire de même classe social que vous (ou supérieure) et dont vous êtes le créancier. Pour ce faire il faut que vous en informiez votre débiteur (il n’a pas son mot à dire mais doit être au courant de la transaction). Il est donc aisé de se constituer un réel réseau de dettes.
C’est un des moteurs politiques les plus importants de la Camarilla et le meilleur moyen de manipuler ses semblables.

Transmission des dettes

Lorsqu’un vampire rencontre la mort finale, toutes les dettes qu’il avait contractées ne disparaissent pas avec lui. En effet, les dettes qu’il possédait reviennent à son sire (ou si il est mort, à son grand sire etc.) alors que les dettes qu’il devait sont transmises à sa descendance ou à son pupille actuel (les créanciers doivent informer les harpies de leurs exigences). Cela permet ainsi aux anciens de s’assurer une certaine fidélité de leur descendance (qui voudrait tuer ou intriguer contre son sire, lorsque l’on sait que pour seul héritage on aura l’obligation de rembourser les dettes contractées par son défunt sire).
Attention !! Seule les dettes validées et signées par une harpie peuvent ainsi être transmises !!!
Chaque créancier choisit un infant (encore en vie…) du vampire décédé ou le disciple dont il était le mentor au moment de sa mort. Ce malheureux infant (ou ce disciple) devra alors rembourser la ou les dettes qu’avait contracté son sir (ou son mentor). Chaque créancier est libre de choisir l’infant du vampire décédé qui devra rembourser ses dettes. Si tous les infants du vampire décédé sont introuvables (morts, disparus etc.) et si le vampire n’avait aucun disciple au moment de sa mort, les créanciers choisissent alors parmi les petits infants connus et encore en vie (et ainsi de suite).
Exemple
« Randy le pourri décède mystérieusement. Il possédait une dette mineure de Bobby mais devait une dette majeure à Rambo chacune validé et signée par une harpie.
La dette mineure que devait Bobby est transmise au sire de Randy « le pourri ». Malheureusement, celui-ci est décédé ; il en est de même pour son grand sire. C’est finalement l’arrière grand sire (l’ancien Kasimodo) qui pourra récupérer la dette que doit Bobby (il faut pour cela que Kasimodo la réclame...)
En revanche, Rambo compte bien se faire payer sa dette et informe les harpies qu’il n’a pas l’intention de lâcher l’affaire. Après quelques recherches et délations, Gaspard, infant de Randy « le pourri » est finalement retrouvé. Il est alors convoqué par les harpies.
Les harpies signifient alors à Gaspard que la dette majeure que son sire Randy « le pourri » avait contracté auprès de Rambo lui est désormais transmise. Gaspard, pour ne pas se retrouver la cible des harpies accepte bien malgré lui .Rambo possède donc désormais une dette majeure de Gaspard.

Mécanismes de jeu

Quand un personnage contracte une dette il doit (en hors jeu) la coucher par écrit sur une fiche de reconnaissance de dette (cf. annexe). Il faut que soit indiqué le nom du débiteur, son clan, son statut, son domaine de rattachement (la cité), le niveau de la dette (mineure, majeure etc.), la signature du joueur qui interprète le débiteur, éventuellement celle de l’interprète de la harpie qui a enregistré la dette et enfin celle d’un de ses conteurs. Le joueur qui reçoit la dette garde la fiche de reconnaissance de dette avec sa fiche de personnage pour pouvoir à tout instant la présenter.
Quand une dette est échangée, baisse de niveau ou lorsqu’elle est transmise à la descendance ou à l’ascendance du débiteur (après sa mort), il convient de refaire une fiche afin que le niveau de la dette soit ajusté ou que le nom du nouveau créancier (ou du nouveau débiteur) soit indiqué. Toutefois il n’est pas forcément évident d’avoir l’interprète du débiteur sous la main. Dans ce cas, au dos de la fiche de reconnaissance de dette initiale figurera une des mention suivante le temps que la fiche soit refaite :

« Nouveau créancier : ____________, ______ du clan_______ » avec la date et la signature des partie en présence et d’une éventuelle Harpie

« Nouveau débiteur : ____________, ______ du clan_______ » avec la date et la signature des partie en présence et d’une éventuelle Harpie

« Dette réduite à une dette _____________ » avec la date et la signature des partie en présence et d’une éventuelle Harpie



DETTE TYPE :


Dette d’honneur

Par la présente _____________ du clan_____________



Se trouve débiteur auprès de

__________________ du clan _____________________


à hauteur d’une dette __________________




signature du créancier : signature du débiteur :



signature d’une harpie :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum